les règles de mise en page 1

Une mise en page n’est jamais le fruit du hasard !

Elle est toujours construite à partir d’une grille. On peut comparer la grille à un plan d’architecte car elle permet de construire sa mise en page.
Il existe plusieurs grilles en fonction du nombre de division de la grille et de l’effet de mise en page voulu. Plus la grille est complexe plus elle offre de possibilités.

C’est pour cela que l’on parle de grille de
composition.

La grille de composition est un « squelette« , permettant au graphiste d’organiser efficacement les éléments qui composent la mise en page. Le principe est que tous les éléments de la mise en page rentrent et s’alignent dans les divisions de votre grille.
Qu’elles soient simples ou complexes, les grilles apportent ordre et structure aux projets graphiques.

On peut classer les grilles en deux familles :

  • les grilles simples : basées sur des colonnes
  • les grilles complexes : basées sur des cellules

L’utilisation d’une grille de composition facilite le processus créatif et permet la rapidité et l’homogénéité dans la création.
Ce principe s’applique aussi bien aux documents de mise en page type journaux, dépliants ou magazines qu’aux documents
plus créatifs comme les affiches. Les médias numériques utilisent encore plus les grilles de compositions !

Quelques exemples

Laisser un commentaire